Les étapes de la diversification

Des premières découvertes aux vrais repas

Entre la fin du quatrième mois et le sixième mois, le lait commence à ne plus couvrir entièrement les besoins nutritionnels de votre bébé. C’est le moment de débuter la diversification. Pour le bébé, le passage aux aliments solides se fait progressivement, par étapes.

Étape 1 : les premières découvertes culinaires

Dans un premier temps, le lait maternel ou le lait en poudre restera la base de l’alimentation de votre bébé. L’introduction de nouveaux aliments vise à faire découvrir de nouveaux goûts à votre bébé et cela doit se faire très progressivement.

L’idéal est de commencer par des fruits et légumes bien cuits et mixés. Au fur et à mesure que votre bébé grandit, vous pourrez lui proposer des soupes et des aliments plus solides. En savoir plus sur le début de la diversification.

Étape 2 : l’apprentissage

Entre 9 et 18 mois, votre bébé s’intéressera de plus en plus à la nourriture. Sa coordination se développe et vous pouvez commencer à le laisser manger avec les doigts. Comment aider bébé à manger seul.

Étape 3 : l’imitation

Vers l’âge de 18 mois, votre petit sera bientôt prêt à se nourrir seul. Il aura appris à manger avec ses doigts et en se servant d’une cuillère. Il connaîtra et appréciera de nombreuses saveurs et textures. En savoir plus sur les repas des petits.

Tableau d’introduction des aliments en fonction de l’âge : consultez notre tableau

Préparer à manger pour votre bébé

Préparer de bons petits plats à votre bébé est plaisant. Vous pouvez stimuler ses papilles et sa curiosité en lui proposant des saveurs et textures variées.

Pour gagner du temps, préparez les repas de votre bébé à l’avance et congelez-les. Attention, veillez à ce qu’un plat décongelé soit consommé sous 24 heures et à ce qu’il ne soit jamais recongelé.

Des bavoirs aux chaises hautes, nous proposons de nombreux produits destinés à faciliter la diversification. Découvrir notre gamme de produits pour les repas.